L’hypnose ericksonienne

 

L’ hypnose ericksonienne induit un état de légère modification de la conscience. Par conséquent, le patient peut orienter son attention vers un but spécifique. Cette technique, créée par le psychiatre américain Milton H.Erickson, est réputée pour son action sur l’angoisse et les dépendances.

 

La première chose à faire en psychothérapie est de ne pas essayer de contraindre l’être humain à modifier sa manière de penser. Il est préférable de créer des situations dans lesquelles l’individu modifiera lui-même volontairement sa façon de penser. Milton H. Erickson

 

Historique

Milton Hyland Erickson, est né le  et mort le 
C’est un psychiatre et psychologue américain qui a joué un rôle important dans le renouvellement de l’hypnose clinique. Il a consacré de nombreux travaux à l’hypnose thérapeutique.

Son approche innovante en psychothérapie repose sur la conviction que le patient possède en lui les ressources pour répondre de manière appropriée aux situations qu’il rencontre. Il s’agit par conséquent d’utiliser ses compétences et ses possibilités d’adaptation personnelles.

Atteint de poliomyélite à l’âge de dix-sept ans, Erickson a été une figure emblématique du « guérisseur blessé ». Il expérimente alors sur lui-même, lors de sa réadaptation, certains phénomènes qu’il met ensuite en application dans l’hypnose thérapeutique.

 

Le principe

A la différence de l’hypnose traditionnelle, qui repose sur l’injonction, l’hypnose éricksonienne « induit » un état de rêverie (un état modifié de conscience).
Ceci permet d’accéder à l’inconscient qui est d’après Erickson, un réservoir d’expérience et de sagesse. Il peut constituer un terreau fertile en solutions potentielles pour nos problèmes. Le langage hypnotique agit donc en profondeur, comme un stimulus, et court-circuite le mental.

En parallèle, le cerveau produit des endorphines, hormones du bien-être qui vont lever toute inhibition, et du coup permettre un voyage sans stress. Le thérapeute agit donc en tant que guide. La clé de cette pratique repose sur une participation active du patient.  Il possède alors les ressources nécessaires pour répondre de manière innovante aux situations qu’il rencontre et effectuer ainsi une transformation intérieure positive.

 

Les indications

Considérée comme une méthode globale, l’hypnose ericksonienne prend en compte les différents aspects de l’être humain. Elle est donc indiquée dans de nombreux domaines : angoisse, anxiété ou dépression et d’autres troubles psychosomatiques comme l’insomnie et les phobies. Elle se montre également un outil efficace pour dépasser la peur d’un examen.

L’hypnose, un moyen de traiter :

  • Anxiété
  • Stress
  • Peurs
  • Phobies
  • Timidité excessive
  • Deuil
  • Séparation difficile à vivre
  • Solitude mal vécue
  • Troubles Post Traumatiques