Apprendre à dire « NON »

Apprenez à dire NON, ce petit mot porteur d’un sens clair et précis !

Certains disent « non »pensant se protéger des dangers du monde.
D’autres, en disant toujours « oui » ont l’impression d’éviter le risque de ne pas être aimables ou aimés.

Dans les 2 cas, leur parole n’a rien à voir avec leurs désirs, leurs pensées ou leurs ressentis. Elle porte un tout autre message : « je me méfie de toi » ou « aime-moi »

Quand se forge LE pouvoir de ce simple petit mot ?

C’est vers 2 ou 3 ans. En effet, à cet age, l’enfant acquiert sa première autonomie en disant « non ». Il  oppose parfois un refus à tout ce qui lui est proposé. Selon comment cette attitude va être reçue par l’entourage familial, cela  va influer sur sa manière de percevoir la puissance de ce mot.
Mal recevoir le premier « NON » peut lui fermer la porte vers l’acceptation et l’affirmation de soi.
Accepter cette opposition comme faisant partie de son développement, accorder à l’enfant le droit d’exprimer son désaccord, c’est lui permettre de grandir et se forger une solide estime de lui-même.

Ces tendances ne sont pas irréversibles !

Nous pouvons défaire ces habitudes tout comme nous les avons construites au fil du temps.

Une troisième voie existe, fort heureusement.
Une voie intermédiaire où le « OUI » tout comme le « NON », sincèrement prononcés, à bon escient sont la preuve que la personne qui les dit n’a plus peur, sait défendre les limites de son territoire sans y dresser de barrières.
La personne, en effet, sait recevoir l’amour qu’on lui porte sans avoir peur de le voir disparaître.
Elle peut donc communiquer vraiment et entretenir des relations saines avec son entourage familial, amical, amoureux ou professionnel.

Etes-vous de ceux qui ne savent pas dire non ?

Explorez les vraies raisons de votre incapacité à dire « NON » ! C’est indispensable.

C’est un vaste programme qu’il est souvent difficile de conduire tout seul.
Une réflexion sincère sur soi-même , avec l’aide d’un coach, permet de prendre conscience des racines les plus importantes de votre acceptation systématique.
La plus répandue étant la peur de ne pas être aimé, d’être rejeté.

Et demandez-vous ceci : en disant « oui » à tout, à quoi dites-vous « non » ?

1 réaction sur “ Apprendre à dire « NON » ”

  1. Ping Dois-je toujours accepter ce qu'on me donne ? - MND-Coaching - Aix en Provence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *