La carte et le territoire

Qu’est-ce qui nuit le plus à l’objectivité ?

Les jugements hâtifs, les préjugés. Comment naissent-ils ? D’où viennent-ils ?

Si vous écoutez le témoignage de 10 personnes ayant assisté aux mêmes faits, vous obtiendrez 10 versions différentes ! Comment cela est-ce possible ?

C’est la richesse de l’expérience subjective humaine ! Chacun de nous ne perçoit qu’une partie de tous les faits existants (le territoire) : l’un sera plus attentif à ce qu’il voit, l’autre à ce qu’il entend, un troisième à ce qu’il sent. Et dans chaque cas il y aura encore des différences entre celui qui perçoit plus les couleurs ou plus les contrastes, le contexte général ou bien le petit détail par exemple.

carte
De ce fait, chacun se crée une représentation des faits.
C’est une carte du monde qui nous est propre.
Notre vision du monde n’est pas la monde.
Nous créons des cartes mentales personnelles d’après nos expériences, puis nous opérons dans le monde d’après nos cartes.

Donc autant de personnes, autant de cartes. Chaque modèle du monde est unique. Et aucun modèle n’est plus vrai, plus réel ou plus valable qu’un autre.

La carte n’est pas le territoire. Notre vision du monde n’est pas le monde.

C’est ce que représente le fameux tableau de Magritte, sa représentation à lui :
pipe
Comprendre l’autre revient alors à explorer sa carte du monde !
La communication devient l’exploration d’un autre monde que le sien !
Alors dès maintenant, partez à la découverte de mondes différents du vôtre.

Ce contenu a été publié dans Développement Personnel. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à La carte et le territoire

  1. Bien dit ! Justement, c’est dingue ! je suis tombé aujourd’hui-même sur une illustration du phénomène « cartes et territoires » que je trouve particulièrement pédagogique !

    <>

    (source : la page FB de ton camarade de promo Michel).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *